🇨🇮 CĂ”TE D’IVOIRE | Signe particulier : PrĂ©sident contestĂ© !

Ils sont de plus en plus nombreux , à travers le monde, a s'interroger et à s'inquiéter sur la capacité de Alassane Ouattara et ses collaborateurs à pouvoir diriger un pays profondément divisé, notamment durant ces cinq dernières années.

0
247

(CrĂ©dit photo) Par TOURÉ VAKABA | Investi devant un parterre de 400 personnalitĂ©s dont 13 chefs d’État africains, Alassane Ouattara promet s’attaquer au très compliquĂ© dossier relatif en la rĂ©conciliation, dossier qu’il a longtemps boudĂ©, au mĂ©pris de la trop grande division qui gangrène son peuple. Le prĂ©sident « élu » compte nommer et promouvoir un cadre du pays dans les nouvelles fonctions de Ministre de la rĂ©conciliation. Aussi, Alassane Ouattara s’engage Ă  s’attaquer au dossier relatif Ă  l’emploi jeune.

Alors que ses adversaires continuent d’affirmer qu’il est un chef « autoproclamé », de nombreux adeptes de l’opposition persistent Ă  dire qu’il n’y a guère eu d’Ă©lection en CĂ´te d’Ivoire. Après cette investiture d’Alassane Ouattara, il est claire que ces partisans de l’opposition crieront subir le <<dictat>> d’un pouvoir qu’ils n’ont pas Ă©lu. De millions d’ivoiriens pensant ainsi contestent encore la lĂ©gitimitĂ© du prĂ©sident. Pour s’en rendre compte, il suffit de s’octroyer une partie de balade sur les rĂ©seaux sociaux,facebook et twitter notamment.