Afrik’Actu | Second tour de la présidentielle: Une importante mission d’observateurs de la CVADA à Niamey!

0
20

L’éminent journaliste sénégalais Moustapha Dieye, ici, en compagnie d’un illustre ivoirien, le général de corps d’armée à la retraite, Lohoues Agnero Camille

Bien en place, en poids et en volume, aux côtés de bien d’autres organisations régionales, la délégation de la cellule de veille sur les acquis démocratiques en Afrique (CVADA), reste un regroupement de vétérans, tous d’éminents serviteurs de leurs nations respectives, mais résolument engagés et déterminés à accompagner le difficile processus démocratique d’une Afrique en perpétuelle mutation. Les observateurs de la CVADA y étaient au premier tour, après avoir brillamment supervisé le récent scrutin présidentiel qu’a abrité le voisin anglophone du Ghana, un autre géant de l’exercice pluralisme pur, sur le continent.

                                                                    

La Cellule de Veille sur les Acquis Démocratiques en Afrique (CVADA) est une association d’obédience citoyenne, à but non lucratif, dont les principaux objectifs sont:

  • De concourir au développement de la démocratie en Afrique en participant au renforcement des acquis en la matière, par la capitalisation et la vulgarisation à grande échelle des bonnes pratiques déjà réussies et l’accompagnement des expériences en cours.
  • De s’impliquer dans l’action de développement entreprise dans les différents pays en assistant les gouvernements dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi/évaluation de politiques et stratégies adaptées favorisant une prise en charge plus efficace des exigences de la demande sociale.
  • D’encourager la concertation et le dialogue entre les acteurs politiques, économiques et sociaux nationaux et à l’échelle continentale et soutenir l’implication des populations et leurs élus dans l’activité parlementaire et la gestion des collectivités locales.
  • De promouvoir la bonne gouvernanceet encourager la démocratie participative en aidant plus particulièrement au renforcement de la responsabilité citoyenne.
  • D’assister les acteurs politiques dans la gestion des processus électoraux et aider à la recherche de solutions pacifiques pour régler de façon pérenne les tensions politiques et sociales pré- et post électorales.
  • De contribuer aux efforts de prévention et de résolution des conflits.
  • ORGANISATION

La CVADA dispose de l’organisation minimale classique d’une  association, conformément à ses attributions statutaires: une assemblée générale constituée des membres fondateurs, un comité de direction et un bureau exécutif composé d’un président, d’un secrétaire général et d’un trésorier.

Cette organisation de base jouit du concours d’un comité scientifique composé d’experts de très haut niveau et d’éminentes personnalités qui exercent pour le compte et sous la responsabilité de l’organe exécutif et à titre consultatif un rôle essentiellement d’appui technique et d’assistance-conseil aux fins de la bonne réalisation de la mission et des objectifs assignés à la CVADA.

Le comité scientifique est placé sous la direction d’un Coordonnateur. Il pourra se structurer en son sein pour assurer au mieux sa mission d’appui au bureau exécutif de l’association.

  • STRATEGIE D’INTERVENTION
  • CIBLES

L’action de la CVADA est menée de façon différenciée en direction : des Chefs d’Etats, des Gouvernements, des Institutions panafricaines et internationales, des acteurs politiques, économiques et sociaux et leurs organisations, des collectivités locales, de la société civile et des populations.

  • MODE OPERATOIRE

Conformément aux ambitions définies, les interventions de la CVADA sont essentiellement axées sur le plaidoyer, la médiation, l’assistance technique, l’appui-conseil, la formation, l’information et la sensibilisation soutenue pour promouvoir et consolider la démocratie dans le continent.

Dans ce cadre il s’agit surtout, entre autres actions, d’accompagner les processus électoraux, de capitaliser les expériences démocratiques en cours et de vulgariser les bonnes pratiques avérées en la matière, à des fins pédagogiques.

La lutte contre la pauvreté participant directement au renforcement des aptitudes des populations à s’impliquer de façon plus opportune dans les processus démocratiques, un appui est également apporté pour la  promotion d’activités génératrices de revenus dans certains secteurs productifs sélectionnés, afin d’aider à la création de richesses et d’emplois en faveur des femmes, des jeunes et d’autres groupes vulnérables.

  •  PRINCIPALES REALISATIONS

Un certain nombre d’actions sont déjà réalisées parmi lesquelles on peut noter :

  • La participation d’Experts électoraux de la CVADA en qualité d’observateurs à des élections générales en Afrique de l’Ouest et du Centre.
  • L’engagement comme médiateur dans le processus politique de stabilisation du Niger.
  • PROGRAMME D’ACTIVITES A COURT TERME

Pour le premier semestre de l’année 2021 il est prévu d’engager la réalisation d’un programme d’activités à court terme dont les principaux points d’articulation sont :

  • Organiser une tournée continentale pour informer et sensibiliser les Chefs d’Etat et les principaux dirigeants des Institutions panafricaines et internationales sur la CVADA;
  • Tenir un colloque international sur « les Acquis démocratiques en Afrique : état des lieux et perspectives », avec une forte implication de la diaspora, d’éminentes personnalités et des experts de très haut niveau de l’ensemble du continent et du reste du monde;
  • Mener une étude d’identification d’un vaste programme intersectoriel de développement économique et social transcontinental ;
  • Engager un processus participatif pour l’élaboration d’un plan d’action triennal 2021-2023 et d’un programme prioritaire de travail annuel (PPTA) pour l’année 2021.