Côte d’Ivoire / Banny depuis Dimbokro « Le chef de l’État doit inspirer confiance! »

11
1698

L’ancien Premier Ministre Banny Charles Konan en a profité pour répondre à ses détracteurs et adversaires politiques

A l’occasion d’une cérémonie d’intronisation qui a eu pour cadre samedi 17 février dernier le village de Kangrassou Yobouebo, département de Dimbokro, et dont il était le parrain, l’ancien Premier Ministre de Côte d’Ivoire, Banny Konan Charles, s’est qualifié, au moyen d’un discours fleuve qui a duré au moins une demie heure, à adresser à ses adversaires politiques et détracteurs, une sévère riposte qui a arraché des ovations très fructueuses de la part d’une foule particulièrement en lisse.

« Quand j’ai entendu les propos de quelqu’un dire que quand j’étais premier ministre, je n’ai fait que dormir, je constate que tous ceux qui étaient avec moi au Gouvernement sont encore aux affaires. (il cite plusieurs noms) Ensuite, mon cauchemar a été d’aller à bouaké, au moment ou le pays était divisé. on m’a traité de fou. Mais c’est parce que le Président Houphouet était fou, qu’il a quitté les sentiers battus pour aller scruter les horizons nouveaux. Nos frère de l’ouest, comme ce fut le cas de Bangolo, ont été oubliés. Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin. On ne peut pas construire une société sans la confiance. La confiance se définit comme une société immatérielle. Le chef de l’Etat doit inspirer confiance à tous, car il est le père de la nation. Quand on disait père de la nation, on a pensé que c’était une formule tropicalisée. Père à un sens, et nation a un sens. Un chef ne doit pas effrayer, il doit rassurer. Chacun a été chef quelque part. moi j’ai dirigé une entreprise pendant prêt de vingt ans, qui gérait quelque chose que nous aimons tous. La monnaie est le lieu de toutes des confiances. La commune volonté de vivre ensembles est important pour la solidité de notre société, notre nation… »

L’ancien gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest était accompagné à l’occasion par le corps préfectoral, les élus locaux, dont notamment le député Yao Séraphin et le Maire Bilé Diémeléou, mais aussi et surtout de certains de ses fidèles comme l’ancien directeur de cabinet de Laurent Gbagbo, N’Zi Paul David, dont il a eu à vanter les mérites de fidélité et de confiance.

Touré Vakaba (Envoyé special dans le N’Zi Comoé)