Côte d’Ivoire | Combat contre le COVID-19: Des ivoiriens trouvent Ouattara nonchalant!

0
27

De mémoire, la date du lundi 16 mars dernier, marque la dernière sortie (officielle) du chef de l’État ivoirien, #AlassaneOuattara, qui avait, à l’occasion, présidé une réunion du Conseil National de Sécurité au cours de laquelle, de sérieuses mesures avaient été prises pour lutter contre la propagation du #Covid19 en Côte d’Ivoire. Et pourtant, il ne se passe pas de jour, sans que le gouvernement, sur instruction du Président de la République, d’ailleurs « soucieux du bien-être de ses concitoyens », ne s’exprime sur la situation, notamment, les opérations de surveillance épidémiologiques.

<<En pareil cas, on aimerait bien voir notre chef prendre le contrôle de la situation, au moyen d’apparitions fréquentes sur les antennes de la #rti, comme au #Sénégal, en France ou au #USA. De nombreux chefs d’État au monde ne dorment plus et passent le claire de leur temps à s’adresser solennellement à leur peuple. C’est rassurant, mais, lui, semble un peu nonchalant à ce propos (…)>>, dixit DN, enseignant exerçant dans le pré-solaire.

En Côte d’Ivoire, depuis 72h, les mesures en vigueur arrêtées par le gouvernement du pays, sont les suivantes:

1-Suspension pour une période de 15 jours renouvelable, à compter du 16 mars 2020 à minuit, de l’entrée en Côte d’Ivoire des voyageurs non ivoiriens en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés de maladie à coronavirus (COVID-19) ;

2-Renforcement du contrôle sanitaire aux frontières aériennes, maritimes et terrestres ;

3-Mise en quarantaine des cas suspects et des contacts des malades dans les centres réquisitionnés par l’État ;

4-Fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période de 30 jours à compter du 16 mars 2020 à minuit ;

5-Respect d’une distance d’au moins un (01) mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les maquis, les restaurants, les entreprises, la zone aéroportuaire et les lieux publics ;

6-Respect des mesures d’hygiène corporelle, comportementale, hydrique et alimentaire;

7-Interdiction des salutations manuelles, accolades et embrassades et de la consommation de la viande de brousse ;

8-Fermeture des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle pour une période de 15 jours ;

9-Interdiction des rassemblements de population de plus de 50 personnes pour une période de 15 jours ;

10-Suspension de tous les événements sportifs et culturels nationaux et internationaux pour une période de 15 jours ;

11-Gratuité totale du diagnostic et de la prise en charge de tous les cas suspects et confirmés de COVID-19.