Côte d’Ivoire | Des jeunes réclament 34 millions de primes de stage à l’État!

9
618

Il y a moins de deux ans, 62 élèves et étudiants ivoiriens effectuaient un stage de douze (12) mois à la section CFAO-RETAIL, dans le cadre d’une rubrique du gouvernement intitulé « programme d’aide à l’emploi jeune ». Il s’est agit d’une collaboration conjointe entre la multinationale de droit français, et l’État de Côte d’Ivoire. Seulement, au soir d’un stage qui a manifestement duré une année, le consortium français, des affirmations des élèves stagiaires, a pu honorer ses engagements vis à vis des apprenants, alors que l’État ivoirien reste devoir l’enveloppe totale de Trente trois millions quatre cent quatre vingt mille (33480000 FCFA), correspondant à sa promesse qui s’élève à hauteur de quarante cinq mille (4500 FCA/mois) par personne. Durant tout ce temps, les « victimes », clament avoir fait des mains et pieds, en vain.

À l’issue d’un entretien récent avec le ministère ivoirien de tutelle, celui-ci, entouré de ses collaborateurs, s’est autorisé a fixer le paiement integral de la totalité de l’ardoise, au plus tard fin décembre 2018…

Mais au fond, les bénéficiaires continuent de douter de la sincérité du gouvernement ivoirien, quand au respect de la parole donnée.

« Nous avons en face, des roublards sans foi ni loi. Ils ne font rien de la Bonne Gouvernance. Nous espérons que cette fois marquera l’exception », a laissé entendre un stagiaire qui envisage  une autre forme de revendication au cas où la situation devait rester en l’état.

Touré Vakaba