CÔTE D’IVOIRE | RIMO RIMO: Fin de course d’un soldat « trop bavard » !

0
433

Il s’appelle Rimo Rimo Antoine. Durant la période préélectorale, précisément en novembre 2020, il s’est érigé en videoman.  » Quattara n’a pas le droit à un 3e mandat, je n’ai pas reçu les 15 millions que certains de mes frères d’armes ont reçu, sont entre autres ses déclarations dans ses vidéos. Poursuivi pour des faits de violation de consigne, incitation de militaires à commettre des actes contraires à la discipline, il est arrêté puis traduit devant le tribunal militaire d’Abidjan. Rimo Rimo Antoine à la barre nie certains faits et déclarations qu’il aurait reconnus à la gendarmerie.  » Je faisais ces déclarations si comme quelqu’un me les chuchotait à l’oreille » ses avocats maîtres Digbeu Et Banti Kakou confirment que leur client est grand malade, que le juge ne doit pas tenir compte des faits dans leur degré judiciaire mais de considérer que c’est un soldat en détresse qu’il faut sauver et non perdre. D’explications aux plaidoiries le procureur de cette cour a requis dix ans ferme mais le juge en charge de ce dossier a condamné Rlmo à 5 ans ferme avec 3 millions d’amende. Ce qui a fermé ce dossier.

Sacré Abel