Côte d’Ivoire: Suite à l’agression récente d’une base militaire: Le Commissaire du Gouvernement met en garde!

Le Contre amiral Ange Bernard Kessi Kouamé, chef du parquet Militaire d'Abidjan, se dit et s'affirme déterminé à faire toute la lumière sur l'agression la semaine dernière d'une base militaire logée à l'est de la banlieue abidjanaise.

0
184

URGENT | Dans le cadre de l’enquête ouverte suite aux attaques d’une base militaire à abobo, un certain nombre d’actes de police judiciaire ont été requis aux enquêteurs notamment le traitement des numéros entrants et sortants ainsi que les messages décryptés sur les téléphones portables des assaillants. Il est bien entendu que la charge de garder les informations secrètes en vue de leur exploitation par la justice incombe aux enquêteurs. Par conséquent s’il advient qu’une seule information même minime de la suite des investigations, fuite pour se retrouver sur les réseaux sociaux le Commissaire du Gouvernement fera arrêter tout enquêteur policier ou gendarme ou toute l’équipe d’enquêteurs soupçonnés d’être à l’origine de cette fuite.Le Commissaire du Gouvernement rappelle que les enquêteurs ont l’obligation de prendre toutes les dispositions pour protéger et sécuriser les informations qu’ils recueillent dans le cadre d’une enquête et qu’ils sont pénalement et personnellement responsables de tout détournement d’élément du dossier de nature à altérer la vérité ou à créer la confusion dans le dossier d’enquête.