Côte d’Ivoire| Touré Alpha Yaya implore la candidature de Ouattara

En dépit des obstacles que lui dresse la loi fondamentale, ses partisans continuent outrageusement de réclamer sa candidature...

0
23

Salle Obama du Siège du RHDP. Plus de 90 présidents de section présents. La cause, le tonitruant Touré Alpha Yaya doit faire une adresse à cette jeunesse qui a travaillé pour l’enrôlement des nouveaux majeurs. L’homme fit son entrée accompagné de Williams Koffi, transfuge du PDCI, Maméry Bamba,de Franck Eric etc. pour formé la table de séance. Les premiers mots de l’orateur furent un hommage à Amadou GBon Coulibaly, « « cheval » sur qui les Houphouëtistes comptaient pour la présidentielle d’octobre prochain, a regagné la maison céleste depuis peu. L’instant hommage terminé, place à un ballet de soutien à un autre mandat du président Ouattara, bien que celui-ci ait clairement annoncé qu’il n’est pas candidat à cette joute électorale qui scellerait le 3e du genre. TAY, comme le surnomme ses fans, prend alors la parole pour sa déclaration : « …nous devons demander pardon à ADO, pour qu’il soit candidat à la présidentielle prochaine. Nous ne pouvons nous permettre de faire l’erreur qu’ont fait les ainés à l’égard d’Houphouët Boigny. Si nos villages, villes et régions ont du bitume, l’eau courante et l’électricité….c’est grâce à Ouattara. Vu que celui qu’il avait désigné pour lui succéder ait été rappelé au très haut, il faut qu’il accepte de se représenter pour continuer l’œuvre qu’il a entamée… » a dit TAY sous un tonnerre d’applaudissement. Une déclaration du moins de taille pour un représentant du peuple à l’hémicycle.
Après celle-ci, l’auteur affirme assumer en tant qu’élu du peuple, mais surtout en tant que fer de lance de « un autre mandat pour ADO », une nouvelle donne chez les héritiers du père fondateur de la république.
C’était au cours d’une conférence d’informations à l’attention des leaders de jeunesse et une occasion de faire le point de la campagne d’enrôlement des nouveaux majeurs.
Par Sacré Abel