Découverte | Rencontre avec un jeune ivoirien qui veut contribuer au développement de son pays!

0
36

Il se nomme Sangaré Abdoulaye, ivoirien originaire de Minignan, (72 km d’Odienné), à l’extrême nord-ouest du pays. Le jeune homme qui élit résidence régulière aux États-Unis, après plusieurs années passées à Malabo, en Guinée Équatoriale, reste une des valeurs rares ivoiriennes, à nourrir le rêve de participer au processus de développement et de réconciliation de son pays. Malgré les durs aléas liés au crises sociopolitiques succecives qui ont profondément déstabilisé, voir compromis l’avenir du pays qui lui reste cher, Abdoulaye se dit prêt et déterminer à apporter sa pierre à l’édifice.

« Je demande à l’État de mon pays, un accompagnement. Cela implique que les banques commerciales ivoiriennes que j’aurai à solliciter, veuillent bien me faire confiance. Je souhaite investir dans la poissonnerie et les transports. Mais j’aurai nécessairement besoin du soutien de l’Etat ivoirien. (…) » explique Abdoulaye Sangaré.

Des 0ersonalités politiques de premier plan comme le ministre gouverneur, Philippe Légré et le ministre de la réconciliation Kouadio Konan Bertin, garde de ce citoyen ivoirien de très radieux souvenir. De nombreuses autres sommités de divers corps professionnels, notamment en sports, se souviennent encore de l’accueil fraternel dont ils furent témoins, en l’occasion de la CAN conjointement organisée par Libreville et Malabo. Abdoulaye Sangaré avait tout abandonné pour assurer à ses compatriotes, officiels comme non officiels, un séjour sportif inoubliable.

Par TOURE Vakaba

.