Guinée Conakry | Des voyous s’emparent du pouvoir et kidnappent le président !

0
88

Il fait encore la Une des journaux quelques mois après des rumeurs qui ont circulé sur sa prétendue arrestation en mai dernier. Mamady Doumbouya, haut officier de l’armée est cité ce dimanche dans une affaire de coup d’Etat contre le président Alpha Condé.

Commandant de l’armée, Mamady Doumbouya qui est également le patron des Forces spéciales de l’armée guinéenne a fait irruption ce 5 septembre dans le quartier présidentiel où se trouve le domicile du président Alpha Condé avec ses hommes lourdement armés. Ils ont été contraints dans leur élan par la garde présidentielle du président qui a su maîtriser et protéger le président. Mais ils ont réussi à vaincre la garde présidentielle et capturer le président Alpha Condé et d’autres dignitaires du régime.

« Le patron des forces spéciales annonce l’arrestation du président Alpha Condé, la dissolution de la constitution, de l’Assemblée nationale et du Gouvernement, la fermeture des frontières et demande aux militaires de rester dans les casernes. Il explique son coup d’État par les nombreuses dérives du régime Alpha Condé, les atteintes à la démocratie et aux droits de l’homme, la politisation de l’Administration. Le lieutenant-colonel Mamady Doumbaya promet d’éviter les erreurs du passé, appelle au calme et demande aux militaires de rester dans les casernes », a rapporté les confrères du site Guineematin. .

Qui est réellement Mamady Doumbouya, qui en veut à Alpha Condé ?
« Mamady Doumbouya est un officier breveté de l’Ecole de guerre, possédant plus de quinze années d’expérience militaire, notamment lors de missions opérationnelles (Afghanistan, Côte d’Ivoire, Djibouti, République Centrafricaine) et de protection rapprochée (Israël, Chypre, Royaume-Uni, Guinée)”.

Dans le sphère politique, il est connu comme celui qui a « brillamment accompli la formation de spécialiste en protection opérationnelle à l’Académie de Sécurité Internationale (Israël), le cours de formation des commandants d’unité à l’Ecole d’application de l’infanterie (E.A.I. – Sénégal), la formation d’officier d’Etat-major (EEML Libreville) et l’Ecole de guerre de Paris ».

Ses qualités en tant de qu’Officier ne sont plus à démontrer d’après ses proches. Selon le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée, « Le Commandant Doumbouya est capable d’identifier et de désamorcer des situations à risque en restant calme face à un environnement hostile et une pression extrême. Il s’adapte s’adapte et improvise face à toute situation qui demande une maîtrise de soi, une évaluation du risque et une prise de décision rapide ».

Etant un béret rouge, il dirige l’une des unités la plus armée de l’Armée, soutenue d’ailleurs par les Etats-Unis.