MONDE | Face aux insultes et provocations répétées de Biden, Poutine se prépare au pire!

Depuis son introduction mouvementée à la maison blanche, le nouveau locataire ne tari pas d'injures et de provocations contre son homologue moscovite.

0
147

TOURE Vakaba / A l’opposé de la barbarie militaire en cours en Birmanie, contre une population qui ne demande que le rétablissement pur et simple de l’ordre constitutionnel, ce fut une semaine manifestement dominée par de violentes escalades verbales entre Washington et Moscou. La Russie et les Etats-Unis, deux supers puissances aux visions et idéologies diamétralement opposées, se livrent une guerre froide depuis l’accession de Joe Biden à la Maison Blanche. Alors que celui-ci, foulant des pieds les principes fondamentales de la courtoisie diplomatique, qualifiait son homologue Vladimir Poutine de « tueur« , l’agressé rétorquait par un sourire moqueur traitant son insulteur de « moins courageux ».

Comme à ses habitudes, ce violent échange verbal a suffit au patron du Kremlin de réveiller ses redoutables « vampires« , donnant des consignes fermes d’alerte au chef de l’armée rouge, histoire de parer à toutes surprises. Après le départ remuant de Donald Trump du Bureau ovale, la très dure rivalité entre yankees et sibériens reprend, malheureusement, de plus bel.