UEMOA | L’ECO pose problème !

0
30

Buhari: « La CEDEAO pourrait se disloquer en cas de son adoption unilatérale »

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a exprimé ses inquiétudes quant à la faisabilité de la monnaie régionale ECO, affirmant que les pays sont désormais à la croisée des chemins avec ce projet. M. Buhari a brandi le risque de dislocation de la Cédéao en cas d’adoption unilatérale de l’Eco par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dominée par les anciennes colonies de la France. Abuja déplore le manque de confiance qui prévaut dans les discussions devant mener à une adoption commune de la nouvelle monnaie prévue pour l’ensemble de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

« les prochaines 10, 15 ou 20 ans, l’économie du Nigeria sera supérieure à celle de la France … si le Nigeria dit non à une monnaie, cette monnaie n’ira nulle part « , note un expert.
« Il est clair que le désaccord que nous observons entre les pays francophones et anglophones est le résultat du refus de la France de comprendre que l’Afrique a grandi « , a soutenu l’opposant nigérian Jusuf Sani du parti ADP.